Espace membre +261 34 12 000 13

Cuture et civilisation



Oct. 24, 2019, 3 a.m. |

La grande île a d’énormes richesses touristiques. Elle possède des baies aux plages idylliques. Grâce à sa charte environnementale, elle est devenue un large corridor d’espaces verts. Mais elle surprend également par sa culture métissée aux origines à la fois asiatique, africaine et européenne. En effet, Madagascar a été le lieu de passage d’une multitude de civilisations dans le passé. Une fois sur « l’île rouge », vous serez médusé par sa population chaleureuse et bienveillante. On vous dit tout sur les traditions et les coutumes de cet adorable peuple.

Madagascar à part sa richesse en flore et en faune, est également un pays qui possède une culture et des règles spécifiques héritées des ancêtres. Ce qui rend tout voyage culturel à travers ce pays un moment riche en découverte pour les personnes aventureuses.

 

De sa naissance jusqu’à sa mort, tous les Malgaches sont sujets à un rituel unique en son genre, hérité de ses ancêtres. Malgré l’unicité du pays, les cultures varient d’un lieu à un autre et du nord au sud, à chaque période de l’année, on assiste à cette variété. Pour les voyageurs qui sont à la quête de moments inoubliables afin de pouvoir connaître et s’imprégner de la culture authentique malgache, il existe beaucoup d’événements atypiques à ne pas manquer. Dans la majorité des cas, presque tous ces moments se font suivant une saison ou un jour déterminé jugé « propice » d’après des études astrales.

Parmi les plus intéressants, il y a le famadihana qui reflète la solidarité des Malgaches et la croyance en l’importance des aînés. Cet évènement qui se déroule principalement vers le mois d’août, s’apparente à une certaine coutume indonésienne, sans doute, des ancêtres des Malgaches. À part cela, on peut citer également la circoncision ou didim-poitra qui marque le passage d’un jeune garçon dans l’univers des hommes. Une autre tradition qui se pratique dans toute l’île, mais dont la mise en scène varie d’une région à l’autre. Par ailleurs, parmi les croyances des autochtones, des rituels et endroits historiques sont à respecter. Ainsi, partout dans cette île, des endroits et monuments historiques reflètent encore la culture malgache qui mérite d’être prise en compte.

Pour les archéologues ou encore les historiens, étudier et visiter Madagascar est un réel plaisir. En effet, non seulement pour leur information, mais aussi parce que, voyager à travers les endroits historiques et traditionnels de ce pays est une révélation inoubliable. En effet, il permet de s’évader avec une nouvelle conquête historique. Comme preuves, il y a les temples et les maisons traditionnelles qui reflètent l’ancienne culture de ce pays. Toutefois, ces lieux parmi tant d’autres sont sujets à des rites et rituels qu’il faut respecter à la lettre sous peine d’une malédiction. Il existe de ce fait, partout dans l’île, des endroits sacrés qu’il faut respecter. Par conséquent, ces derniers sont sujets à des interdictions sur certains endroits spécifiques. C’est le « Fady » ou tabou, qui peut être d’ordre communautaire, temporel, ou encore géographique. Ce qui n’empêche en rien les voyageurs à poursuivre leurs aventures.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :